Rechercher Liste des Membres S'enregistrer Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion



Recherche rapide :


Les dessous du transfert de Peja Stojakovic aux Raptors

   
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum basket US NBA et Aide Informatique -> La NBA au quotidien Pages : 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
r23o
Administrateur
Administrateur




Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 7443
Localisation: lyon

MessagePosté le: 21 Nov 2010 14:37    Sujet du message: Répondre en citant

Les dessous du transfert de Peja Stojakovic aux Raptors

Source : http://www.basketusa.com/news/49808/les-dessous-du-transfert-de-peja-stojakovic-aux-raptors/

C’est officiel depuis quelques heures seulement : Peja Stojakovic quitte la Nouvelle Orléans pour rejoindre Toronto dans le cadre d’un échange à cinq joueurs.

Pendant toute la journée de samedi, les informations les plus contradictoires ont circulé au sujet de cette transaction, et cette nuit encore, les Raptors n’avaient pas validé l’échange.
En fait, c’est la situation de Jerryd Bayless qui posait problème. Les Hornets ne pouvaient pas l’inclure dans un échange de joueurs avant le 23 décembre. Sauf s’il était transféré contre de l’argent. Et c’est le cas.
En effet, pour que le transfert soit effectif, les Raptors ont consenti à lâcher leur « trade exception » reçue lors de l’échange entre Leandro Barbosa et Hedo Turkoglu. Une somme qui revient donc aux Hornets. Environ 12 millions de dollars qu’ils pourront utiliser pour recruter… ou pas.
Car le but des Hornets reste toujours de faire des économies, et c’était le but de cette transaction.
En envoyant Stojakovic dans l’Ontario, il se déleste d’un contrat de 14.5 millions. Certes, ils récupèrent quelques salaires conséquents comme ceux de Jarret Jack et de Marcus Banks (9.6 millions à eux deux) mais ils font tout de même de grosses économies, et ils ne paieront pas la « luxury tax » cette saison.

D’ailleurs, on imagine que Banks ne devrait pas rester longtemps aux Hornets et que les dirigeants trouveront un moyen de rompre son contrat en lui versant des indemnités.

Côté Toronto, on ne cache pas que la venue de Peja Stojakovic est aussi stratégique.

Citation:
Nous voulions avoir de la souplesse au niveau des salaires pour les saisons à venir. Notre objectif est de conserver notre noyau de jeunes joueurs et de les entourer à l’avenir d’autres bons joueurs. C’est comme ça que nous allons reconstruire l’équipe


a expliqué le club dans un communiqué.

Stojakovic est donc là car son salaire disparaîtra de la masse salariale dans un an… Il se voyait bien rejoindre un candidat au titre. Finalement, il finira peut-être sa carrière au Canada dans une franchise où l’on a toujours apprécié les joueurs européens.

Sur le plan sportif, les Hornets avaient quelques intérêts à effectuer ce deal. Ils étaient déçus par les prestations de Jerryd Bayless et ils voulaient un back-up plus performant pour suppléer Chris Paul. Jarrett Jack sera parfait dans ce rôle. Mieux, il peut aussi filer un coup de main au poste 2. Pour ne rien gâcher, c’est un ami très proche de Paul, et de Monty Williams, le coach des Hornets.

N’oublions pas non plus David Andersen. L’Australien débarque dans une raquette où il manquait un 7 pieds pour épauler Emeka Okafor.
_________________
Eddyhalftime.com votre magazine de la mi-temps !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
r23o
Administrateur
Administrateur




Inscrit le: 04 Mai 2003
Messages: 7443
Localisation: lyon

MessagePosté le: 21 Nov 2010 14:41    Sujet du message: Répondre en citant



Les Hornets ont acquis Jarrett Jack, David Andersen et Marcus Banks ce week-end en laissant filer Peja Stojakovic et Jerryd Bayless à Toronto. Un trade qui s’inscrit dans la droite ligne des précédents : tout faire pour garder Chris Paul en Louisiane.

par Christophe Remise, le 21-11-2010

«Nous sommes très enthousiastes à propos des joueurs que nous venons de recruter.» Dell Demps, le GM des Hornets, n’est pas peu fier de présenter sa dernière trouvaille : un trade qui permet de récupérer Jarrett Jack, David Andersen et Marcus Banks de Toronto. Peja Stojakovic et Jerryd Bayless rejoignent quant à eux les Raptors. «Nous avons le sentiment que ce trade va nous aider à atteindre nos objectifs à court et à long terme.» Quels sont-ils ? A court terme, les Hornets visent ni plus ni moins… qu’à gagner des matches et confirmer leur excellent début de saison. Rien de très surprenant. A long terme, La Nouvelle Orléans veut garder Chris Paul. CP3 a en effet tapé du poing sur la table durant l’été en faisant savoir que, sans garantie sur les ambitions des Hornets, il quitterait le navire en 2012.

Jack pour entourer Paul
L’arrivée de Trevor Ariza l’avait déjà rassuré. Celle de son ami Janero Pargo l’avait touché. Avec Jarrett Jack, il a encore de quoi avoir le sourire. Non seulement il est le meilleur joueur du trade, mais il est l’un de ses proches. Auteur de 10,8 points par match avec Toronto cette saison, il sera un back up de choix à la mène. Si David Andersen n’est pas aussi craint en NBA qu’il l’était en Euroligue, il devrait pouvoir se faire une belle place dans la rotation à l’intérieur. Le tout alors que cette transaction permet aussi de se débarrasser de l’encombrant contrat de Peja Stojakovic, 33 ans, après avoir récemment «éliminé» ceux de Morris Peterson, James Posey et Darius Songaila.

Les Hornets à vendre
En somme, les Hornets auront plus de 10 millions de dollars à dépenser en free-agents à la fin de la saison avec les contrats finissants de Green, Banks, Belinelli, Smith ou encore Andersen. Le tout alors que leur masse salariale est désormais redescendue à 67 millions de dollars. Soit un gain de cinq millions grâce à ce trade. Le prometteur Jerryd Bayless quitte (déjà) le navire. Son départ ne sera toutefois pas officialisé avant le 23 décembre puisqu'il n'est arrivé il y a un mois. Peja Stojakovic ne devrait quant à lui pas faire de vieux os à Toronto… Toujours est-il que New Orleans a assemblé des pièces qui lui permettront d’être l’un des acteurs majeurs sur le marché des transferts dans les mois à venir. Surtout quand l’actuel propriétaire, George Shinn, dont le portefeuille est vide, aura vendu…

Source : http://www.sport24.com/basket-nba/nba/actualites/tout-pour-chris-paul-431393/
_________________
Eddyhalftime.com votre magazine de la mi-temps !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Montrer les messages depuis:   

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Le forum basket US NBA et Aide Informatique -> La NBA au quotidien Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 


©copyright 2005/2017 - Alvoltaire.com